Aérona.

Elle existe encore cette rivière, sous le nom "Aron". Aérona était la déesse de la liberté, c'est à dire, l'endroit remplit d'une nature sauvage et indomptée. Cela était dû au fait que la déité avait posé sa marque sur le plus haut niveau des eaux, lors d'inondations a répétition. C'était là un endroit inhabitable pour les gaulois, si quelqu'un s'y installait, Aérona débordait lentement pour en chasser l'intrus, impossible d'y faire des cultures, c'était le domaine des poules d'eau et de la beauté sauvage. La frontière de son domaine était bien marquée, les proéminentes collines la bordaient, c'était là aussi dit on, qu'attendaient les ancêtres, un paradis pour ceux qui étaient retournés à leur état originel.



Nb: toujours les forces créatives de la nature.