Aceïo.

Chez les druides, tout renferme une définition divine, les arbres, les rivières, les pierres, le vent..

Il y eut un dieu de la beauté du monde minéral dénommé Aceïo, très connu dans toutes les Gaules. Des montagnes entières étaient divinisées, une tribu, les Nantuates l'honorairent particulièrement, c'était la divinité qu'il fallait invoquer pour acquérir certaines fournitures. La pierre angulaire qui coupe, les marteaux de pierres, le marbre lisse. Cela facilitait le travail pour beaucoup de métiers. Aceïo était même le dieu des pierres à aiguiser. Ses marchands vendaient des empilements de roches utiles. Il était le dieu de la pensée des rochers et des cîmes pointues. Les veines entralaçées offraient quelques fois les rêves merveilleux, la compréhension de ce qu'est la divinité du monde physique de la création, de ses beautés enchevêtrées et colorées. L'iris de l'œil humain à quelque chose d'Aceïo, quelque chose de minéral lui aussi.


Nb: voir Ageïon.