Hindouisme.

Les druides ne sont pas des gourous, ces derniers sont incapables de s'occuper d'une organisation sociétale de grande envergure par exemple.


Il y a des gens qui compare les druides et leur organisation tri-partite de l'état aux brahmanes indous d'où serait, selon eux, venue la civilisation moderne en tant que telle.


Je pose une question:


Dans une fourmilière par exemple, on trouve:

-la royauté et son principe de fécondité.

-l'armée a travers les fourmis soldats.

-un certains nombres de fourmis qui a travers des odeurs et des signes de raisonnances, organisent le travail et la société, et oui celles ci s'occupent de la nurserie.

(Comme les abeilles)


Les brahmanes ont ils appris aux fourmis où aux abeilles à se comporter de la sorte?


Non.


Aussi, je pense qu'il ne faut en aucuns cas prêter la moindre importance à ces propos tendancieux.

Notre civilisation ne provient pas de l'indhouisme. Ces fausses informations viennent de gens qui désirent s'approprier les racines intellectuelles du druidisme à bon compte et surtout un territoire. Et je ne suis pas parano.

À la limite, je préfère penser que ce sont des fourmis qui ont appris aux hommes qui les ont observé à vivre en société. Ce n'est pas entièrement faux.



D'après les indo-europeannistes, ces civilisateurs serait venus il y a longtemps construire...Stonehenge.

Et on trouve un reportage sur arte la chaîne trés pro-maçonnique, qui trouve des éléments comme de l'ADN des gens de cette époque qui serait venus de l'orient. Seulement voilà, il est impossible de trouver des brins d'ADN entiers de cette époque, et surtout pas en Angleterre car c'est un pays pluvieux.

Ce sont donc encore des mensonges, de l'ADN entier de 5000 ans?...pssttt.

Impossible. Il aurait fallu qu'il ait été conservé dans le permafrost où la glace...il n'y en a pas à Stonehenge.

Alors on nous sort une toute nouvelle façon d'extraire de l'ADN...juste pour cet endroit!

On nous prend pour des cons.


Je suis obligé de relever le fait qu'il y a bien des choses que l'on préfère nous cacher, c'est plutôt logique.



Il y a aussi le témoignage d'un ancien grec dont les datations diffèrent de -1700 ans à -600 ans, qui relayerai une ressemblance entre le bramanisme et les druides. Sauf que ce sont des écrits rapportés bien plus tard par d'autres écrivains anti-druides ceux là, aucunes preuves nettes de l'existence de cet homme.

Et là encore ce sont des orientalistes qui rapportent des mensonges venus de l'étranger....


Vous pouvez vérifier par vous même.


*


Voici donc le meilleur de nos ennemis.

L'hindouisme est une religion, seulement une religion. Il est mémoire sans plus de créativité.

La différence essentielle qui apparait entre le druidisme et l'hindouisme, c'est le fait que ce dernier ne prend pas en compte l'aspect physique de l'évolution. 

Le druidisme appartient à la pensée partagée de tout le monde du vivant, du miracle de la vie elle même, de son intégrité affirmée à travers le groupe de tous les êtres qui décident par eux-mêmes, plantes, animaux, microbes et bactéries, ...etc.


L'hindouisme promeut l'acceptation sans le débat constant qui engendre la mixité, d'où son système de castes.

Cette religiosité profite à des êtres plaçés au centre de toutes réflexions, les gourous.


En tant que druides, nous pouvons juste dire que la vie dans son entièreté n'appartient à personne en particulier, et surtout pas à un mortel. Les statues, les dieux, le folklore ne sont en vérité que des créations humaines, non divines.


Alors bien sûr nous pouvons respecter les hindouistes, personne n'est parfait. 

Mais nous assujettir pleinement a un dogme absolument liberticide sur le plan du physique n'est pas possible pour nous.


La pauvreté, la maladie, la tristesse entretenu par une école de l'acceptation et du non-acte est une des pires voie. Au nom d'un devenir meilleur, on ne doit pas se replier sur soi.


Alors oui, l'hindouisme est un dogme de l'esprit, et ça c'est bien. Et oui l'hindouisme ne prend quasiment jamais en compte la nourriture du corps qui abrite l'esprit. À partir de là, la pensée ne peut pas aller à l'aboutissement que lui promettent les dieux.

L'esprit se meurt en même temps que le corp.


Cette spiritualité recentrée sur le "moi" ne peut pas l'être sur le "nous". C'est effectivement de l'hindouisme que proviennent les germes du messianisme identitaire. Et donc du profit d'un seul, l'exploitation de l'homme par l'homme, une idéologie égoïste des plus néfastes.


C'est bien là comme je l'écrivais au début de cette feuille, notre meilleur ennemi.


Personnellement j'aime bien le folklore, il est toujours d'une belle démonstrativité spirituellement parlant, mais cela n'est pas tout, l'esprit, l'âme, le corps sont indivisibles en druidisme.


L'hindouisme dans son orgueil n'appartient qu'aux mondes de l'esprit. C'est une religion inhumaine qui n'a rien a faire sur la planète des vivants.