Hindouisme.

Voici donc le meilleur de nos ennemis.

L'hindouisme est une religion, seulement une religion. Il est mémoire sans plus de créativité.

La différence essentielle qui apparait entre le druidisme et l'hindouisme, c'est le fait que ce dernier ne prend pas en compte l'aspect physique de l'évolution. 

Le druidisme appartient à la pensée partagée de tout le monde du vivant, du miracle de la vie elle même, de son intégrité affirmée à travers le groupe de tous les êtres qui décident par eux-mêmes, plantes, animaux, microbes et bactéries, ...etc.


L'hindouisme promeut l'acceptation sans le débat constant qui engendre la mixité, d'où son système de castes.

Cette religiosité profite à des êtres plaçés au centre de toutes réflexions, les gourous.


En tant que druides, nous pouvons juste dire que la vie dans son entièreté n'appartient à personne en particulier, et surtout pas à un mortel. Les statues, les dieux, le folklore ne sont en vérité que des créations humaines, non divines.


Alors bien sûr nous pouvons respecter les hindouistes, personne n'est parfait. 

Mais nous assujettir pleinement a un dogme absolument liberticide sur le plan du physique n'est pas possible pour nous.


La pauvreté, la maladie, la tristesse entretenu par une école de l'acceptation et du non-acte est une des pires voie. Au nom d'un devenir meilleur, on ne doit pas se replier sur soi.


Alors oui, l'hindouisme est un dogme de l'esprit, et ça c'est bien. Et oui l'hindouisme ne prend quasiment jamais en compte la nourriture du corps qui abrite l'esprit. À partir de là, la pensée ne peut pas aller à l'aboutissement que lui promettent les dieux.

L'esprit se meurt en même temps que le corp.


Cette spiritualité recentrée sur le "moi" ne peut pas l'être sur le "nous". C'est effectivement de l'hindouisme que proviennent les germes du messianisme identitaire. Et donc du profit d'un seul, l'exploitation de l'homme par l'homme, une idéologie égoïste des plus néfastes.


C'est bien là comme je l'écrivais au début de cette feuille, notre meilleur ennemi.


Personnellement j'aime bien le folklore, il est toujours d'une belle démonstrativité spirituellement parlant, mais cela n'est pas tout, l'esprit, l'âme, le corps sont indivisibles en druidisme.


L'hindouisme dans son orgueil n'appartient qu'aux mondes de l'esprit. C'est une religion inhumaine qui n'a rien a faire sur la planète des vivants.