Fabriquer Un Zodiaque.

Il existait un zodiaque purement gaulois, c'est à dire un répertoire des créatures qui fûrent inscrites dans le dôme d'étoiles. J'en donne quelques unes ici, dans le désordre pour l'instant.

 Il faudra les remettre en place lorsque la liste sera suffisamment complète.


Il y a douzes signes zodiacaux gaulois, on le sait parce qu'il y a douzes mois calendaires sur la table de Coligny.

Le maximum pourrait être de seize signes représentant les deux roues du temps sur un siècle, soit un signe transitoire. 16 colonnes du calendrier, c'est le plus probable.


Il n'y a pas 21 signes, cela ne correspond pas au calendrier. Ça c'est une copie du calendrier maya, donc 21 signes=pas gaulois, pas druidiques.


Le Panthéon gaulois était trés organisé.  Chaque héros, chaque créature, utilise une part distinct de l'anima. 


Les deux dragons


Les quatres rois cavaliers. (Qui pour autant que je sache représentent 4 constellations).


Le cheval

Le sanglier

Le coq

Le loup

Le bélier

Le cerf

Le taureau (Auroch)

Le serpent

La corneille où le corbeau

Le chien

L'écrevisse

L'aigle

Le poisson

L'ours

L'abeille

La cigogne

L'hippocampe ailé.


Le charriot

Le nid de cigogne

Les roseaux

Le centaure



Oxouna-venus.

Mercure-Lugus,

Jupiter-Teutates

Mars-Tanaris

...etc


Les arbres qui apparaissent dans la mythologie de manière certaine avaient peut-être un rôle autour de la clairière du nemeton, ce sont ce que l'on appelle des prinios, des frondaisons.


Chêne,

Saule,

Noisetier,

Aulne,

Hêtre,

Pommier,

Genêt, 

bouleau,

Îf,

Mélèze,

Frêne,

....





Le mythe des débuts est celui-ci :


"Au début des temps il n'y avait rien,

 Juste le grand marais de la création,

 Les soleils et les planètes dérivaient doucement,

Avec les branches d'un grand saule,

les nymphes tressèrent dans le ciel étoilé,

 Le berceau de lumière pour le premier des dieux,

Cette arche sacré contient les secrets de l'éternité de l'âme,

Et de l'alliance de toutes les tribus,

Là, dans ce ciel est une constellation qui incarne l'humanité divine à travers sept étoiles.



*



Il faut remettre en place les douzes constellations gauloises des débuts, on vas y arriver.

 Ensuite, il faut croiser les lignes entre chacune d'entre elle pour faire apparaître les autres, celles du dôme.


Du boulot pour astrologues.


Je répète :

 retracer les douzes constellations gauloises.

Croiser les lignes en continu dans le dôme de nuit.

Et vous aurez le berceau tressé par les muses des débuts.


Nb: chaque tribu lointaine et distincte possédait sa constellation, sa légende, l'idée des vieux druides était de rassembler tout le monde sous, dans le même ciel commun.



Nb: je vous demanderais juste d'intituler chaque zodiaque créé avec le nom du druide créateur.

Par exemple lorsque moi j'en aurai établi un définitif, ce sera le Zodiaque d'Apix.

Et chaque druide devrait essayer d'en créer un, ce serait intéressant.


En attendant je vais continuer à vous fournir en informations: 

La moitié du zodiaque est constitué de créatures terrestres et l'autre moitié de créature du monde spirituel, pas terrestres du tout (de type fantasmagorique).