Druidisme Moderne.

Il y a beaucoup de jeunes visiteurs sur ce site du druidisme gaulois, il comble un manque de spiritualité laissée, abandonnée par les chrétiens qui de toute façon ne représentent plus l'avenir d'une pensée qui est passée beaucoup trop vite à la modernité pour eux.


Mais la spiritualité originaire d'Europe a un avenir, un grand avenir. Le druidisme est là pour eux comme il a toujours été là sur nos territoires pour nos aïeuls, ceci depuis les temps les plus anciens. Qu'il soit caché où démontré.


Nous apprenons que l'étude et l'interrogation, l'acquisition d'une maturité, l'intelligence et la force de caractère sont des voies pérennes qui les aiderons tous les jours à vivre et à s'épanouir.


D'abord paisible et compréhensive, les éléments qui constituent notre voie peuvent se révéler terriblement efficaces pour se défendre. Les gaulois pratiquaient des sports de concours tel que le tir à l'arc, trés apprécié, où la lutte à main nues.

Nous avons le goût des challenges, il n'y a pas que le tir à l'arc, le folklore, l'étude de la langue gauloise, la prière pour les croyant et la philosophie pour les athées font partie de ce nous faisons.

Moi je pense que tous ces jeunes garçons et jeunes filles devraient apprendre ces jeux et d'autres, c'est déja dans leurs gènes, dans leur instinct. Nos ancêtres fûrent de trés grands guerriers qui n'hésitaient pas à se mesurer aux plus forts et à plus nombreux. Il y a différentes façons de s'imposer. C'est une trés grosse différence de caractère avec les autres populations qui elles, ont plutôt besoin de mentir où de se battre à 10 contre 1 afin de s'octroyer un ersatz de fierté, où d'orgueil en l'occurrence.

Les vrais leaders sont quasiment absents, il n'y a que des profiteurs installés.


Le druidisme est une voie paisible faite de compréhension et on ne se moque pas facilement de quelqu'un chez nous. À moins qu'il ait vraiment fauté. Pourtant aussi bizarre que cela puisse paraître, notre façon de voir fait peur à plus de gens que vous ne le croyez. 

Nous respectons les autres, même les gens différents, cela n'est pas le problème, mais nous ne nous inclinons jamais, et ça fait partie de notre réputation. Le voudrions nous que nous ne saurions pas le faire, à la limite on peut se taire, on ne reculera pas.


"Il est des mémoires qui ne s'effacent pas, il y a des chocs qui traversent les siècles, des blessures vivaces qui se rappellent aux plus belliqueux en leur imposant la paix."



Ces jeunes subissent des agressions physiques et morales tous les jours, à l'école où dans la rue, ils cherchent comment survivre dans un monde déstabilisé et ils ont raison. Nous devons les appuyer. 

À travers nos histoires où nos démonstrations plus physiques, plus présentes. J'ai beaucoup de druides qui visitent ce site et j'aimerai leur dire qu'ils sous-estiment le nombre de jeunes gens qui sont en demande. Ils n'ont pas le droit de leur refuser l'expérience et la question pécuniaire est secondaire.


Cela fait des années que je vous dis que vous serez de plus en plus nombreux, partout sur la planète, c'est une réalité. Le druidisme c'est l'avenir parce qu'il répond à plus d'une nécessité. 

(Et que de mon côté j'ai une recette un peu spéciale).


Tous ces jeunes vous demandent, messieurs les druides et mesdames les druidesses. Vous devez leur apprendre à vivre ensemble où individuellement, vous devez leur apprendre à se défendre et à tenir debout dans l'adversité. Leur stabilité, leur spiritualité, c'est votre travail, c'était votre travail il y a déjà des milliers d'années. Et si le futur s'ouvre encore à vous à notre époque ce n'est pas pour un hasard.


Aidez les donc, ils sont les vôtres et la société française les abandonne peu à peu. Organisez des concours, des repas d'échange, montrez leurs qu'ils appartiennent à la grande famille de la civilisation européenne. Vous devriez tous vous affranchir des conditions de vos groupes, notre pensée est celle de la liberté et du respect mutuel. Si quelqu'un vous dit, moi c'est moi, "je suis le seul druide machin" où "vous devez m'obéir", ce n'est pas quelqu'un de chez nous. D'un microcosme extraterrestre ......... peut être. Pas quelqu'un qui émerge du vrai druidisme.


Il y a donc des milliers de jeunes européens (je suis surpris par le nombre d'allemands mais je ne devrais pas), qui désirent s'inscrire dans cette voie des études druidiques.


J'ai beaucoup travaillé et je ne l'ais pas fait pour rien, à vous de jouer maintenant. Ça fait beaucoup de monde.